UMEA depuis sa création organise son
expertise de l’aluminium et sa maîtrise
du cycle global de la sous-traitance
autour des besoins spécifiques
des personnes en situation de handicap
qui constituent sa force de production.

LES ENTREPRISES ADAPTÉES, DES ENTREPRISES À PART ENTIÈRE !

UNE LOGIQUE ÉCONOMIQUE

L’Entreprise Adaptée est une entreprise à but
social qui emploie durablement au minimum 80%
de salariés handicapés dans l’effectif de produc-
tion, dans des conditions de travail adaptées à
leur handicap.

Ses ressources proviennent à 80% de ses clients.
Les travailleurs handicapés en Entreprise Adap-
tée ont un statut de salarié. Ils bénéficient sans
discrimination des mêmes droits et devoirs que
tout autre salarié.

L’Entreprise Adaptée existe et se développe sur
un marché concurrentiel, et est soumise aux
mêmes contraintes de rentabilité et d’efficacité
économique que toute autre entreprise. Elle
répond aux exigences de ses clients en termes de
qualité, d’optimisation des coûts et de réactivité.

UNE MISSION SOCIALE

L’Entreprise Adaptée est un lieu d’insertion à part
entière pour la majorité des personnes handica-
pées, et non un simple lieu de passage.
Elle favorise l’insertion et l’intégration des travail-
leurs handicapés en :

- Responsabilisant ces personnes fragilisées et
en valorisant leur potentiel,

Permettant à un salarié d’exercer son métier par
l’aménagement de son poste et l’adaptation de
ses conditions de travail,

- Assurant à la personne handicapée, par le statut
de salarié, une véritable reconnaissance, pour
elle-même et vis-à-vis de son entourage, et un
accès à la pleine citoyenneté.

VALEURS AJOUTÉES
ÉCONOMIQUE ET SOCIALE

La Valeur Ajoutée Sociale apportée par les Entre-
prises Adaptées concerne à la fois le champ
économique (la valeur ajoutée réside notamment
dans la réduction démontrée des coûts
d’indemnisation des personnes handicapées
lorsqu’elles sont en situation de non emploi) et le
champ social où l’attention est portée à la place
des individus (lutte contre l’exclusion, actions de
socialisation, inclusion dans la vie locale).

- En plus de la valeur ajoutée économique, les
bénéfices qualitatifs apportés concernent
l’amélioration du rapport au travail, les conditions
d’existence, la santé, l’image de soi des person-
nes handicapées, le regard porté sur le handicap.

- Par leur action d’inclusion, de formation, de créa-
tion d’un lien social particulier, les EA apportent à
la collectivité, aux territoires sur lesquels elles
sont implantées un bénéfice collectif, qui va
au-delà des services ou des biens qui peuvent\
être produits et des emplois qui peuvent être
créés.

La collectivité a donc tout intérêt à ce qu’un maxi-
mum de personnes handicapées soit en situation
d’emploi, d’autant que toute personne sans
emploi représente, économiquement, un coût sec
pour la collectivité.

LES SURCOÛTS SUPPORTÉS
PAR LES ENTREPRISES ADAPTÉES

Le surcoût global moyen par Entreprise Adaptée
s’élève à 16 241 € par an et par Travailleur Handi-
capé Salarié.

Afin de faire face à ces surcoûts, les Entreprises
Adaptées bénéficient d’aides de la part de l’Etat
représentées par :

- l’aide au poste : les Travailleurs Handicapés
perçoivent une rémunération au moins égale au
Smic ; en contrepartie, les Entreprises Adaptées
bénéficient de l’aide au poste, égale à 80%
du Smic brut. L’ aide au poste s’élève ainsi à 12 842
€ par an et par Travailleur Handicapé Salarié
en équivalent temps plein en 2009,

- la subvention spécifique qui représente une aide
structurelle versée aux Entreprises Adaptées.
Le budget de l’Etat prévoit en 2009, 2 100 € par
Travailleur Handicapé.

- L’aide au poste et la subvention spécifique
couvrent 92% du surcoût constaté, la différence
représentant une ressource à compenser pour la
moyenne des Entreprises Adaptées, soit 1 300
€/an.

Source KPMG : La valeur ajoutée économique et
sociale des entreprises adaptées, 2010

POURQUOI AVOIR RECOURS
À UNE ENTREPRISE ADAPTÉE ?

Être acteur de l’économie sociale et solidaire.

Être client d’une Entreprise Adaptée, c’est vous
inscrire dans une démarche citoyenne qui vise à
garantir l’égalité des chances et le respect des
différences en :

- Permettant à des travailleurs en situation de
handicap, d’accéder à l‘emploi, ou de conserver
leur emploi

- S’impliquant dans une action de cohésion sociale

- Consolidant durablement la place de l’économie sociale et solidaire

- Etant en cohérence avec le plan de responsabilité sociale de votre entreprise

En effet, en ayant recours à une Entreprise Adap-
tée, votre entreprise s’inscrit dans le cadre de la
démarche RSE (Responsabilité Sociale de
l’Entreprise). La loi sur les nouvelles régulations
économiques (article 116) fixe l’obligation pour les
sociétés françaises cotées sur un marché régle-
menté de rendre compte dans leur rapport annuel
de leur gestion sociale et environnementale au
travers de leur activité.

Travailler en collaboration avec des profession-
nels.

En choisissant les Entreprises Adaptées, vous
choisissez des professionnels. L’Entreprise Adap-
tée est, en effet, avant tout une entreprise et pour
faire face à la concurrence, elle doit être perfor-
mante sur les prix, la qualité et les délais.

Les Entreprises Adaptées sont spécialistes sur
leur métier. Elles disposent de moyens techniques
et de matériels professionnels qui leur permettent
de garantir à leurs clients des prestations de
qualité, notamment par la mise en place de certifications propres à leur secteur d’activité.

Développer des partenariats durables.

En ayant recours à une Entreprise Adaptée, vous
avez la possibilité d’initier une véritable politique
de sous-traitance, en vous engageant sur des
projets durables : évolution de la prestation
initiale, intervention «sur-mesure», accompagne-
ment dans le développement de projets plus
élaborés et innovants.

En choisissant les Entreprises Adaptées, vous
choisissez des entreprises d’un réseau national
qui se complètent utilement, offrent une multitude
d’activités et savent suivre les innovations.

ENTREPRISES ADAPTÉES
ET SOUS TRAITANCE :

Cette sous-traitance peut emprunter diverses
formes dont celles que l’on retrouve le plus
souvent, le contrat de vente ou contrat
d’entreprise.

Elle se définit comme « l’exécution d’une tâche
nettement définie que le donneur d’ordre ne veut,
ne peut pas accomplir lui-même avec son person-
nel ».

Les différents types de sous-traitance :

- La sous-traitance de spécialité :

il s’agit de sous-traiter à une Entreprise Adaptée
lorsque le demandeur estime ne pas disposer du
savoir-faire adéquat pour fabriquer un produit ou
réaliser une prestation.

- La sous-traitance de capacité :

elle consiste à faire appel à l’Entreprise Adaptée
lorsque le demandeur ne peut répondre au flux de
commandes dans les délais impartis. Le demand-
eur peut dès lors ajuster sa capacité de produc-
tion en fonction des pics de commandes.

Le Groupement Momentané d’Entreprise,
Une solution sur mesure.

Dans le cadre de contrats de sous-traitance ou de
prestations de services, plusieurs Entreprises
Adaptées de petite taille ou de taille moyenne
peuvent se regrouper en “GME” afin de pouvoir
répondre à des appels d’offres importants.

Le “GME” offre des garanties importantes pour le maître d’ouvrage :

- Soit l’ensemble des entreprises regroupées sont
responsables de la totalité de l’ouvrage,

- Soit un ou plusieurs mandataires responsables
de la totalité de l’ouvrage sont désignés.

(source www.unea.fr)